Hamza Bendelladj, l’Algérien qui a fait le Buzz dans le monde entier !

Hamza Bendelladj, ce jeune hacker algérien de 24 ans est devenu du jour au lendemain une véritable star. Son sourire radieux affiché lors de son arrestation lundi à Bangkok, en Thaïlande, a fait le tour du monde. Toute la presse internationale a diffusé cette image qui a été largement commentée sur la toile et les réseaux sociaux.

Ce jeune Hacker qui a piraté des comptes privés appartenant à pas moins de 217 banques et sociétés internationales a fait donc le buzz. D’autant plus que le FBI le traque depuis 3 ans.

Hamza Bendelladj a fait non seulement les choux gras des médias algériens, mais aussi de tous les médias internationaux.  De la Thaïlande à la Turquie, en passant par l’Europe, l’Amérique Latine et l’Amérique du Nord, l’arrestation du Hacker algérien a alimenté les colonnes de nombreux titres de presse mondiaux. Ainsi, Der Spiegel, l’AFP, Reuters, Washington Post, Le Monde, Libération, The Nation, Hürriyet, etc., on ne compte plus les quotidiens ou sites d’informations universellement connus qui ont mis à la Une cet évènement hors du commun.

Hamza Bendelladj n’a pas manqué aussi d’enflammer  tous les réseaux sociaux où l’information de son arrestation a été relayée à grand échelle. Qualifié de « génie » par les uns, traité de « diable » et de « bandit » par les autres, le jeune hacker algérien a été au coeur de toutes les vives discussions. Jamais un Algérien n’a autant fait parler de lui dans le monde entier. A 24 ans seulement, le jeune Hamza a réussi à faire connaître l’Algérie aux quatre coins du monde. Chose que la diplomatie algérienne n’a guère su faire…

Source

Blocage anti-pub : Free s’engage à y mettre fin dans la journée

Free pensait séduire les utilisateurs en censurant les spots intrusifs mais l’initiative engendre des conséquences pour l’économie du Net. Depuis jeudi, la mise à jour de la «Freebox Révolution» par le fournisseur d’accès internet (FAI) provoque un tollé de la part des annonceurs et des sites internet. Lundi, la ministre de l’Economie numérique Fleur Pellerin a finalement obtenu de Fee qu’il mette fin au blocage de la publicité dans la journée.

La ministre a ainsi fait savoir qu’elle considérait «que la manière de procéder n’était pas acceptable». Free «s’est montré à l’écoute, responsable et va le faire dans les heures qui viennent», s’est félicité Fleur Pellerin. Dans la matinée, elle a reçu les représentants de la presse en ligne, des éditeurs, des représentants de régies publicitaires et d’annonceurs, puis lors d’une deuxième réunion, le directeur général d’Iliad – maison-mère de Free – Maxime Lombardini. «Les représentants des annonceurs et des éditeurs de contenus m’ont fait part des conséquences graves qu’un blocage généralisé de la publicité sur internet ferait peser sur l’économie globale du secteur numérique et sur leur modèle économique», rappelle-t-elle.

«Je regrette que cet incident ait pu avoir tendance à stigmatiser la publicité», poursuit la ministre car «le modèle de financement par la publicité est un modèle important pour un certain nombre de sites». Fleur Pellerin admet tout de même que «d’un point de vue politique, ce blocage n’est pas compatible avec ma vision d’un internet libre et ouvert où l’internaute reste maître». Ce qui explique sa première réaction, via le réseau social sur Twitter, lors de l’installation du mécanisme bloquant les publicités : «Peu fan de la pub intrusive, mais favorable à une solution du type no opt out par défaut. A discuter avec les éditeurs et Free».

Source

Les quatre consoles inattendues de 2013

• Project Shield (NVIDIA)

Le constructeur de processeurs graphiques NVIDIA a créé la surprise à l’ouverture du salon de l’électronique CES de Las Vegas en dévoilant une console de jeux, Project Shield. Tournant sous Android Jelly Bean et doté d’un processeur NVIDIA Tegra 4, la machine est capable de lancer les jeux les plus puissants du Google Play Store, jusque-là réservés aux smartphones et tablettes.

Project Shield est à mi-chemin entre console portable et console de salon: si la machine est dotée d’un écran HD de 5 pouces (12 centimètres) permettant de jouer en mobilité, il est possible de la relier à son téléviseur grâce à une sortie HDMI. Et si vous n’êtes pas fan des jeux smartphones, rassurez-vous: Project Shield permet de jouer en streaming aux jeux présents sur votre PC grâce à une liaison Wi-Fi. Attention, vous devrez impérativement avoir un PC Windows embarquant une carte graphique GeForce GTX 600 ou supérieure pour profiter de cette option.

Si la console est prévue pour le printemps en Amérique du Nord, restent plusieurs inconnues de taille: l’autonomie de la bête et, surtout, son prix.

suite

Un ado français remet en cause les théories d’Einstein

Avec son père astrophysicien anglais du CNRS et d’autres chercheurs, il a découvert qu’une grande partie des galaxies naines voisines de la galaxie géante Andromède effectue une rotation autour de cette dernière. Une théorie qui remet en cause « tout un pan de l’astrophysique moderne », a réagi fièrement sur RTL Rodrigo Ibata, père de Neil.

À la fin des vacances d’été, son père a voulu lui apprendre la programmation. « J’ai demandé à mon fils de programmer une modélisation des mouvements de ces galaxies naines et en un week-end, il a découvert qu’elle formait un disque qui tournait ! » a expliqué Rodrigo Ibata dans le journal L’Alsace. Rodrigo Ibata et son équipe ont ensuite interprété les résultats pour en conclure que le placement des petites galaxies autour des grosses ne se fait pas de manière aléatoire.

La théorie de la gravité à revoir ?

Neil a avoué sur RTL que la tâche avait été « relativement complexe ». « J’ai pu utiliser les notions de vecteur qu’on avait abordés récemment avec mon professeur de mathématiques. » Selon ce lycéen en 1re scientifique, ces travaux remettent en cause la théorie de la gravité. En tout cas, « il y a quelque chose qui ne va pas, mais on ne sait pas où. »

« Cela faisait plusieurs années que des astronomes prétendaient que les galaxies naines situées dans le voisinage de plus grosses structures comme Andromède ou notre Voie lactée n’étaient pas réparties de façon aléatoire », a déclaré Neil au Figaro. « La physique d’Einstein et de Newton n’est pas exactement correcte », a ajouté son père sur RTL. Neil, qui n’avait pas « bien compris sur le moment les implications que sa découverte pouvait avoir », aimerait travailler la physique théorique plus tard. Il a sans nul doute un bel avenir devant lui.

Source

Thomas Gibson (Esprits Criminels) arrêté par la police en cellule de dégrisement

Dans Esprits Criminels, Thomas Gibson fait coffrer des tueurs psychopathes. Dans la vraie vie, c’est lui qu’on arrête, mais pas pour avoir massacré des gens à la hache : l’acteur a juste enchaîné conduite en état d’ivresse et refus d’obtempérer.

Thomas Gibson, l’acteur qui incarne à la télévision le superviseur des profilers de choc d’Esprits criminels, a été arrêté par la police tôt ce dimanche matin. Pour viol, trafic d’organes, torture, meurtre ? Huit saisons dans la peau de l’agent du FBI Aaron Hotchner auraient-ils eu raison de sa santé mentale ? Pas du tout : s’il a été emmené au poste, c’est pour quelque chose de beaucoup moins tordu que ça.

Dans la nuit de samedi à dimanche, en rentrant d’une soirée un peu arrosée, Thomas Gibson a fait fi des conseils de la Sécurité Routière et a pris sa voiture pour rentrer à la maison. D’après TMZ, l’acteur a rencontré la police de Los Angeles vers 1h du matin. Un agent est venu à sa rencontre pour lui indiquer que l’accès à la partie de la ville qu’il voulait traverser était bloqué. Un message qui n’a visiblement pas été compris, puisqu’il a appuyé sur le champignon pour y aller quand même.

Vite rattrapé par les forces de l’ordre, l’acteur a refusé de faire un alcootest. Mais les policiers, qui ont bien senti son haleine parfumée, l’ont embarqué au poste à 1h37, pour conduite en état d’ivresse et refus d’obtempérer. On ne sait pas encore s’il a payé ses 15 000 dollars de caution mais si ce n’est pas le cas, il est toujours dans sa cellule en train de se remettre de sa folle soirée.

source

« Older Entries